IE Warning
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!
Back to top
 
 
 

Quand j’ai commencé à travailler sur mes personnages pour « Et l’Île Maurice devint arc-en-ciel », je n’avais qu’une héroïne principale – Laura Rivière. Mais au fil de mon écriture, j’ai réalisé qu’il me faudrait plusieurs autres personnages forts. J’ai commencé à faire leur connaissance, j’ai appris à aimer leurs petites fautes de caractère, parfois bizarres, qui les rendaient néanmoins très attachants. Certains ont été le fruit de mon imagination, d’autres sont calqués sur des gens que j’ai rencontré sur place et auxquels j’ai ajouté, parfois, un petit peu de piment et dans d’autres cas réduit leur importance… en changeant leurs noms, bien entendu.

 

Gaëtan – Créole, né et élevé sur place, et débordant de passion pour son île. Son charisme le fait sortir du lot. Le fait qu’il porte le même prénom qu’un ex- ministre du Tourisme qui fit connaître l’île Maurice sur le plan international, le légendaire feu Gaëtan Duval – connu comme le « Roi Créole » – ajoute à l’attrait du personnage qui se considère très proche de ce dernier. Gaëtan se plaît à chanter le « King Creole », d’Elvis Presley, à tue-tête et au grand dam de ses voisins. …

 

Laura – Après des années de dur labeur elle a réussi à s’acheter une des plus belles villas donnant sur la plage de Pointe d’Esny. Elle a hérité de la curiosité et de l’esprit d’entreprise de son père, Gaëtan, quoique qu’elle s’en serve avec plus de finesse.

 

Francesca – Une élégante baronne Italienne, jadis agent de l’organisme américain luttant contre la drogue – la Drug Enforcement Administration : DEA. Toujours partante, elle ne peut vraiment se désengager de son travail…même en vacances.

 

Mala –La dame aux mains usées par le dur labeur de coupeuse de canne à sucre. Elle vit depuis une quarantaine d’années dans une humble maison d’une cité mal planifiée.

 

Sans Souci – Esclave rebaptisé contre son gré qui plongea profondément son regard dans les yeux couleur de miel du Diable.

 

Rebecca –Magnifique esclave et voleuse pur-sang.

 

 

En ce moment même, je travaille sur le deuxième livre de ma trilogie. Intitulé : « Rebecca du Morne », mon intention est de situer la moitié du texte vers la fin des années 1700 et le début des années 1800 et l’autre moitié sur le plan contemporain. On y retrouvera aussi les personnages du premier livre.Semaine après semaine et en maintes occasions, j’écrirais en face de la mer à l’auberge CHILL pill. A quelques encablures de là, le long de la côte de Pointe d’Esny, se trouve la maison de Laura ainsi que certaines autres que je puis apercevoir de mon balcon perché sur l’eau. On verra bien à quoi ils jouent… !